Missions des salariés

Des emplois dans un domaine qui allie valeurs humaines et professionnalisme

Le secteur de l’aide à domicile fait face à une évolution importante. Les besoins de la population augmentent en termes de demandes de services à domicile. Plusieurs facteurs en sont responsables : l’allongement de la durée de la vie, le choix de rester à domicile, l’évolution des modes de vie (notamment le travail des femmes, la dispersion géographique des familles), la réduction de la taille des ménages, la mobilité des salariés...

Ces demandes concernent tous les publics : les personnes âgées, les personnes handicapées, les personnes malades, mais aussi les familles avec ou sans difficultés particulières.
 
Contrairement à de nombreux secteurs, le secteur des services à la personne crée des emplois pour faire face à la demande.

Les métiers de l’aide à domicile sont variés permettant ainsi d’offrir des emplois de la personne sans qualification reconnue à des professionnels qualifiés.


L’ensemble de ces métiers ont des caractéristiques communes :

  • Les interventions ont lieu au domicile des personnes aidées, sans encadrement permanent : des qualités relationnelles et d’organisation sont indispensables
  • Les activités domestiques (entretien du cadre de vie) peuvent  être demandées quelque soit le métier
  • Etre discret, de prendre de la distance
  • Une disponibilité en accord avec les besoins du service
  • Une certaine résistance physique

 


Les principaux métiers de l'aide à domicile


AGENT A DOMICILE

L’agent intervient au domicile en autonomie pour assurer des activités domestiques simples pour un meilleur confort de vie des personnes, ou pour réaliser des actes qu’elles ne sont plus en mesure de faire seule.
Il réalise et aide à l’accomplissement des activités d’entretien du domicile (ménage, repassage, préparation des repas) essentiellement auprès de personnes en capacité d’exercer un contrôle et un suivi de celles-ci.

Compétences requises :
• Savoir s’organiser
• Savoir prioriser et organiser son travail
• Savoir travailler en autonomie 
• Connaitre les règles d’hygiène et de sécurité
• Avoir des capacités d’adaptation rapide

Conditions d’accès :
Il n’y a pas de qualifications spécifiques exigées pour devenir  agent à domicile. Il faut avoir suivi la scolarité obligatoire et avoir une expérience personnelle de la vie quotidienne (entretien de la maison).
 

EMPLOYE A DOMICILE

L’employé réalise et aide à l’accomplissement des activités domestiques et administratives auprès de personnes ne pouvant plus faire en total autonomie les actes ordinaires de la vie courante ou rencontrant des difficultés passagères. Il les assiste et soulage par son aide. Il intervient principalement auprès des personnes âgées, handicapées mais aussi des jeunes enfants.
Il intervient pour l’entretien du logement (ménage, repassage), les courses, l’aide à la toilette, la préparation des repas, l’aide à la mobilité, l’aide administrative, le lien social, mais également pour la garde d’enfants à domicile avec des activités d’éveil et éducatives.

Compétences :
• Savoir s’organiser et adapter son travail rapidement en fonction du logement, des personnes et des difficultés qu’elles rencontrent
• Savoir travailler en autonomie
• Connaitre les règles d’hygiène et de sécurité
• Savoir prendre des initiatives et être réactif face aux situations rencontrées

Conditions d’accès :
Etre titulaire d’un des diplômes ou certificats de niveau 5 suivants :
 - Titre Assistant de Vie aux Familles (Titre du Ministère du Travail)
 - BEP carrières sanitaire et sociale (diplôme du Ministère de l’Education Nationale)
 - CAP petite enfance (diplôme du Ministère de l’Education Nationale)
 - CAP agent polyvalent de restauration (diplôme du Ministère de l’Education Nationale)
 - DP aide soignant (diplôme du Ministère de la Santé)
 - CAP assistant technique en milieu familial et collectif (diplôme du Ministère de l’Education Nationale)
 - CAPA services en milieu rural (diplôme du Ministère de l’Agriculture)
* BEPA option services aux personnes (diplôme du Ministère de l’Agriculture)

 

AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE

L’auxiliaire de vie sociale aide les personnes fragiles ne pouvant plus assumer seules les activités quotidiennes afin de les maintenir dans leur lieu de vie et préserver leur autonomie. Il effectue un accompagnement social et un soutien auprès de ces personnes (stimule, accompagne, soulage,...).
Il intervient auprès des personnes âgées, handicapées, malades, dans l’incapacité de faire seule pour l’entretien du logement (ménage, repassage), les courses, préparation des repas, aide à la toilette, aide à l’alimentation, mobilité et la stimulation sociale et relationnelle (faire le lien avec la famille). Il est capable de coordonner son activité avec d’autres intervenants, d'évaluer la situation et d’adapter son intervention à l’évolution de l’état de la personne.

Compétences :
• Avoir de fortes capacités relationnelles : aisance relationnelle, écoute,
• Etre autonome pour intervenir seul au domicile et organiser son travail en fonction des publics et des situations
• Etre réactif et dynamique, savoir prendre des initiatives
• Savoir s’adapter
• Avoir une excellente connaissance des différents publics et des pathologies liées au vieillissement et au handicap
• Savoir répondre aux besoins spécifiques des personnes fragilisées

Condition d’accès :
Il faut obligatoirement être titulaire du Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS) (diplôme du Ministère de la Santé) ou de la Mention Complémentaire Aide à Domicile (diplôme du Ministère de l’Education Nationale). Cela correspond à un diplôme de niveau 5+.
 


TECHNICIEN DE L'INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE (TISF)


Le TISF intervient dans le cadre d’un soutien éducatif, technique et psychologique auprès de familles connaissant des difficultés passagères ou plus durables. Il effectue une intervention sociale préventive et réparatrice à travers des activités d’aide à la vie quotidienne (entretien du logement, organisation de la maison, administratif et aide à la gestion du budget…) et à l’éducation des enfants.
Il accompagne la famille afin qu’elle retrouve son autonomie suite aux différentes difficultés rencontrées (grossesse et arrivée d’un nouvel enfant, décès du conjoint ou d’un enfant, maladie ou hospitalisation d’un enfant ou du conjoint, violence conjugale, maltraitance envers les enfants…).
Par son action, il favorise l’insertion des personnes et le maintien dans leur environnement.

Un TISF intervient principalement auprès de familles fragilisées avec enfant. Ses interventions se font souvent en présence de la famille.

Condition d’accès :
Il faut être obligatoirement titulaire du diplôme d’Etat de TISF (DETISF) ou du certificat de travailleuse familiale (diplôme du Ministère de la Santé). Il s’agit d’un diplôme de niveau 4.


AIDE SOIGNANT

Ce professionnel intervient par délégation dans les services de soins infirmiers à domicile (SSIAD), sous contrôle de l’infirmier coordinateur. Il assure l’hygiène et le confort du malade, contribue également à compenser partiellement ou totalement un manque ou une diminution de l’autonomie de la personne aidée. Proche du malade, il peut donner aux infirmiers et au médecin des informations précises sur son état physique et mental.

Condition d’accès :
Le diplôme professionnel d’aide soignant (DPAS) est obligatoire pour exercer le métier d’aide soignant.